Ordinateurs pour le centre de formation professionnelle de Chipole à Tanzanie
Songea, Tanzanie

Le centre de formation professionnelle de Chipole a commencé comme une école artisanale informelle et est progressivement devenu une école technique plus officielle reconnue par le gouvernement. Une condition de cette reconnaissance est que des cours d’informatique soient ajoutés au programme des différentes formations professionnelles.

Un montant de € 4.200 est nécessaire pour acheter le matériel nécessaire, comme les ordinateurs, les imprimantes et les modems. La Fondation Van Doorn cherche des sponsors pour soutenir ce projet!

Montant requis: € 4.200,-

Montant recueillis: € 4.100,-

Sponsors: KWA bedrijfsadviseurs, particuliers 

Information du projet
La situation

Le centre de formation professionnelle de Chipole est un établissement d’enseignement qui offre une formation professionnelle de haute qualité, abordable ou gratuite aux jeunes défavorisés, y compris les orphelins, les enfants handicapés, les jeunes atteints du VIH / SIDA et les jeunes qui ont terminé l’école primaire mais qui n’ont aucune chance à poursuivre leurs études. L’école est située dans le district rural de Songea dans les régions montagneuses du sud de la Tanzanie. La population vit de l’agriculture, à la fois en cultivant et en élevant du bétail. Le groupe cible de l’école est la jeunesse rurale du district rural de Songea. L’école a été mis en place pas à pas par les populations locales elles-mêmes grâce par du travail bénévole.

L'importance du projet

L’école ne fournissait initialement qu’une formation professionnelle informelle et progressivement une formation professionnelle plus officielle reconnue par le gouvernement. Pour être pleinement reconnus par le gouvernement, les étudiants doivent également acquérir des compétences en TIC. L’école prévoit d’acheter des ordinateurs et d’autres équipements connexes pour dispenser des cours d’informatique. Les cours d’informatique complèteront les cinq cours de formation professionnelle existants. La reconnaissance par le gouvernement permet également aux étudiants qui ont terminé leurs études au Centre de formation professionnelle de Chipole, s’ils le souhaitent, de poursuivre leurs études dans l’enseignement professionnel supérieur. La Fondation Van Doorn souhaite aider cette organisation à acheter les ressources nécessaires et mettre en place les cours d’informatique obligatoires et devenir ainsi un centre de formation reconnu par le gouvernement.

L’organisation de mise en œuvre

Le centre de formation professionnelle de Chipole a été fondé en 1991 par des sœurs de l’Ordre bénédictin. L’école a été enregistrée en 2012 et pleinement reconnue en 2019 (sous condition). L’école a dû s’engager à ajouter des compétences informatiques au programme et à dispenser les cours nécessaires. L’école propose des cours de trois ans en « couture », « menuiserie », « plomberie », « mécanique automobile » et « installations électriques et soudure ».

L’école compte environ 140 élèves et dispose de huit salles de classe, deux dortoirs et quatre logements pour les enseignants. Deux salles de classe supplémentaires sont en cours de construction, dont l’une sera ensuite utilisée pour les cours d’informatique.

Les résultats attendus

L’objectif de ce projet est que l’école ajoute des cours de compétences informatiques au programme scolaire, conformément à la condition que le gouvernement attache à la pleine reconnaissance de l’école. Pour atteindre cet objectif:

  • La communauté construit une salle de classe supplémentaire;
  • La salle de classe pour les cours d’informatique sera équipée de tout l’équipement nécessaire, comme des ordinateurs, des imprimantes, des modems et une connexion Internet, permettant de fournir un enseignement de bonne qualité;
  • Un instructeur soit nommé avec des connaissances et de l’expérience dans l’enseignement de l’utilisation des ordinateurs et des programmes informatiques; et
  • Les étudiants acquerront des connaissances et des compétences d’utilisation des ordinateurs et en programmes informatiques; ainsi, recevront un diplôme reconnu et capable d’utiliser ces connaissances et ces compétences dans l’exercice de leur profession
La chance de durabilité

L’organisation dispose déjà de salles de classe, d’ateliers, de dortoirs et de logements pour les enseignants. La congrégation construit actuellement deux salles de classe supplémentaires, dont une pour les cours d’informatique. La communauté ecclésiale fournit chaque jour la nourriture nécessaire aux élèves et aux enseignants. De plus, la communauté ecclésiastique met à disposition des fonds pour l’entretien des bâtiments et / ou des outils. Grâce à la contribution de la communauté ecclésiastique, l’école essaie de maintenir les frais de scolarité aussi minimes que possible. En moyenne, € 150 par cours sont demandés. Pour le cours de trois ans, cela représente environ € 5 par étudiant et par mois.

Les cours de formation pratiques prévus doivent permettre aux étudiants de faire des devoirs, de livrer des produits qui peuvent être vendus et de générer les revenus nécessaires pour que le centre paie lui-même le matériel de cours.

Avancement du projet

Une partie de la subvention (€ 2.800) a été mise à disposition pour l’acquisition du matériel pour les cours d’informatique. Un certain retard est attendu en raison de la pandémie de Covid-19. Dès que l’équipement a été acheté et les cours ont commencé, le montant restant (€ 1 400) sera mis à la disposition.

Les fonds nécessaires

€ 4.200 sont nécessaires pour les ordinateurs, les imprimantes, les modems et la connexion Internet. KWA Bedrijfsadviseurs a mis à la disposition € 4.000 à cet effet