Au Kenya, plus de 250 000 enfants vivent dans la rue, dont plus de 60 000 à Nairobi. À Dagoretti Corner, à l’ouest de Nairobi, la pauvreté attire de nombreux enfants dans les rues. Ils sont connus comme « chokoraa »; surnom dérivé de « mangeur d’ordures », parce que les enfants – pour la plupart des garçons – survivent en cherchant de la nourriture dans les ordures de quelqu’un d’autre.

En 2016, nous avons aidé le groupe Levozy Self Help à élaborer une politique et un plan d’entreprise pour leur petit centre de formation à Dagoretti. Ici, l’éducation et les soins de santé sont proposés aux enfants des rues et aux décrocheurs. Nous avons également fourni des fonds pour l’achat de matériaux de construction, d’outils et pour des travailleurs qualifiés pour la rénovation de l’école. Les vieilles tôles ondulées rouillées cédaient la place à un « vrai » bâtiment avec une fondation, un toit, des murs, des fenêtres et des portes et du mobilier scolaire. Un grand succès dans lequel notre subvention a été dépensée avec soin et correctement comptabilisée par le Levozy SGH!

Les résultats sont très prometteurs et c’est pourquoi nous avons jugé opportun de soutenir l’expansion de ce petit centre d’artisanat! Nous souhaitons donc proposer des machines et des outils supplémentaires pour qu’un groupe plus grand d’enfants de la rue puissent y apprendre un métier.

En savoir plus à propos de ce projet!

old and new structure